Le chant du troll par Pierre Bottero

petitLe Chant du Troll

par Pierre Bottero

illustré par Gilles Francescano

Rageot, 2010

17,50€

Résumé :

Léna est une petite fille discrète, presque invisible… Mais un jour, son environnement bien rangé d’écolière studieuse se retrouve totalement bouleversé : en sortant de chez elle, elle découvre un ciel plein de couleurs, une ville devenue à la fois sauvage et magique, et va devoir se lancer en quête d’une vérité que son esprit se refuse à accepter…

Mon avis :

Je referme tout juste ce livre, et les mots se bousculent dans mon esprit presque trop vite pour que je les écrive. Je vais donc essayer de structurer les très nombreux sentiments et impressions que m’ont inspirés ce livre.

En réalité, je ne devrais pas parler de livre, mais plutôt de chef-d’oeuvre, tant visuel que textuel. Ce récit de Pierre Bottero est une véritable merveille ; d’un bout à l’autre de l’histoire, le lecteur est transporté, comprend peu à peu les tenants et aboutissants du récit. On est tout d’abord émerveillés par la plume si poétique de l’auteur, Pierre Bottero, fidèle à lui-même. Son style d’écriture si particulier, si reconnaissable, est composé de phrases courtes mais si pleines de merveilles et de beauté qu’on s’y plonge entièrement pour n’en ressortir qu’avec regret. Le récit en lui-même, ensuite, est entraînant d’abord : l’univers étrange et coloré intrigue le lecteur, avant de l’emporter plus en avant dans un récit qui devient poignant au point de parfois (même souvent dans mon cas) nous faire verser quelques larmes.

Mais ce livre est également un superbe petit joyau, visuellement parlant : les illustrations sont sublimes, très représentatives des idées véhiculées par le texte. Ensuite, le texte lui-même est présenté avec de très nombreux (et réussis !) effets de typographie : polices qui varient de tailles et de couleurs, couleurs qui s’accordent au texte et aux illustrations, incrustations de textes dans les images… Je tiens à préciser aussi la présence de quelques pages dépliantes destinées presque uniquement aux illustrations, qui dissimulent d’abord la scène avant d’en dévoiler toute sa profondeur et sa beauté une fois dépliée. Trolls, elfes, centaures et diverses plantes merveilleuses se côtoient au fil des pages pour émerveiller le lecteur et lui rappeler que la frontière entre la réalité et l’Imaginaire est peut-être bien plus fine que l’on pourrait le croire…

Une autre petite précision : si vous avez lu les deux trilogies Ewilan, Le Pacte des Marchombres ou encore L’Autre du même auteur, vous trouverez dans ce livre de nombreuses références aux univers de ces trilogies, notamment en ce qui concerne les différentes créatures que l’on croise au fil des pages… Ce livre est aussi, comme on s’en rend compte à la fin, l’histoire de l’un des personnages mineurs de ces sagas.

Je sais que certains pourraient penser que ce livre est plutôt fait pour les enfants, ou les jeunes adolescents. Mais croyez-moi, les thèmes et idées abordés dans cet ouvrage sont adaptés à tous les âges. De plus, manquer un chef-d’oeuvre pareil sous prétexte que l’on est « trop vieux » pour lire ce genre de livre serait à mes yeux un véritable sacrilège. Pour moi, Pierre Bottero reste à ce jour l’un des plus grands auteurs francophones de fantasy.

A bon entendeur…

~ Galinean ~

Note : ✭✭✭✭✭

Publicités

4 réflexions sur “Le chant du troll par Pierre Bottero

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s