Nina des loups – Alessandro Bertante

nina des loupsNina des loups
d’Alessandro Bertante
(Editions Fleuve Noir)
Sorti en mars 2013
250 pages
18,50€

Résumé :

Trois ans après l’anéantissement de toute civilisation sur Terre, une petite communauté de survivants s’accroche à la vie dans le village de Piedimulo, niché au coeur des montagnes. Mais une nuit, une horde de barbares finit par trouver une brèche et met le village à feu et à sang. Nina, 13 ans, parvient à s’enfuir, elle court à perdre haleine et trouve refuge sur un territoire sauvage colonisé par les loups.
Un homme la recueille, il vit en ermite dans une cabane et lui apprend à chasser, à survivre au milieu de ces conditions hostiles. Obsédée par le souvenir des barbares qui ont décimé son village, Nina va se rebeller et incarner la figure de la liberté et de la renaissance de son peuple…

Critique :

Les récits post-apocalyptiques me passionnent. L’idée d’imaginer ce qui pourrait nous arriver me plait.  Nina est âgée de treize ans. Elle vit avec ses grands-parents et d’autres rescapés d’une terrible catastrophe. Il ne reste que très peu de survivants. Ils vivent (ou survivent) donc en communauté, bien organisée. Cela se déroule à peu près bien jusqu’à ce que des pillards ravagent leur village. Ils tuent les hommes et retiennent femmes et enfants prisonniers. Nina a réussi à se sauver à temps, dans les montagnes. C’est Alessio, un homme vivant seul avec deux loups, qui la trouve.

Je suis très vite entrée dans l’histoire. Je n’ai lu ce livre qu’en très peu de temps, et en ne faisant qu’une seule pause. C’est assez rare pour moi, même avec les romans courts. J’ai tout simplement été transportée ! Le récit est fluide et agréable à lire. Nous suivons Nina qui va passer de l’enfance à l’âge adulte. Ce personnage est une allégorie du courage et de la liberté.  Elle symbolise beaucoup de choses et son rapport avec les loups, bien que trop peu exploité, m’a fascinée.

Nina des loups m’a fait me poser des questions. Si nous étions les rescapés d’une catastrophe, est-ce qu’on continuerait à avoir nos habitudes d’avant ? Qu’est-ce qui aurait encore de l’importance ? Continuerait-on d’avoir la foi ? Y aurait-il encore des tabous ? Voici les questions qui se sont imposées à moi, durant ma lecture.

La nature est très présente dans ce roman. La montagne, l’hiver qui perdure, les animaux sauvages qui reprennent leurs droits, etc.. Je trouvais cela, à la fois rude et à la fois fascinant.

Voici une lecture qui m’a captivée du début à la fin. Nina des loups est un fable, qu’on pourrait très bien lire dans des décennies et l’apprécier toujours autant.

Je la conseille toutefois à un public averti !

Cassandre

Info + : Une adaptation cinématographique est actuellement en cours de tournage, en voici un cliché :

nina tournage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s