Dévoile-moi de Sylvia Day

425969_4726353401761_674908182_nDévoile-moi
(Trilogie Crossfire)
de Sylvie Day
(Editions J’ai lu)
Paru en novembre 2012
416 pages / 13€

Résumé :

Lorsqu’il est entré dans ma vie, je ne savais rien de Gideon Cross sinon qu’il exerçait sur moi une attraction violente, si intense que j’en fus ébranlée.

J’ignorais encore tout de sa force et de ses failles, de ce besoin qu’il avait de posséder et de dominer, de l’abîme au bord duquel il oscillait.

Je n’imaginais pas que chacun de nous deviendrait le miroir de l’autre ; un miroir dans lequel se refléteraient les blessures intimes et les désirs vertigineux qui nous habitaient.
Je ne mesurais pas encore la profondeur de l’amour qui allait nous unir.

Mon avis :

Avec un résumé comme celui-là, on catalogue tout de suite Dévoile-moi dans la catégorie des romans à l’eau de rose. Et lorsque l’on aperçoit un soupçon de domination affleurer, on pense tout de suite à Fifty shades of Grey (Cinquante nuances de Grey en France) de E.L. James.

En réalité cette ressemblance est totalement assumée, la quatrième de couverture se revendique comme le livre ‘concurrent de « Fifty shades« .

Avant de l’ouvrir, et sachant que j’ai lu le livre de E.L. James, je m’attendais donc à une reprise de l’intrigue qui n’aurait rien d’original.

On retrouve effectivement des similitudes dans le début de l’intrigue et le caractère des personnages centraux. Eva Trummel débarque à New York avec son meilleur ami Cary et alors qu’elle se rend à son premier jour de travail, elle rencontre Gideon Cross dans le hall du building. Bien entendu, Gideon est incroyablement beau et ténébreux, et ils ressentent aussitôt une forte attraction sexuelle.

Mais pour moi la ressemblance s’arrête là. Bien que cette histoire reprenne les mêmes thèmes (la domination, le poids du passé, le sexe) l’intrigue est sensiblement différente.

Á aucun moment on ne se retrouve face à un contrat de soumission entre les deux personnages. Leur relation n’est pas le prétexte à une initiation au sado-masochisme. S’il est vrai que leurs échanges sont marqués par la domination de l’un sur l’autre, cette domination s’exerce des deux côtés : Eva comme Gideon sont marqués par leur passé et ressentent le besoin d’être en position de supériorité pour se sentir en sécurité.

Pour ce qui est de mon avis, j’avais bien aimé Fifty Shades of Grey et j’ai également apprécié Dévoile-moi, qui  est cependant un cran au dessus au niveau du style d’écriture selon moi. Si vous aimez les histoires d’amour pimentées par des passages érotiques, ce livre est fait pour vous …

Camille

Publicités

Une réflexion sur “Dévoile-moi de Sylvia Day

  1. Je l’ai dans ma PAL, ainsi que 50 nuances de Grey (qu’on m’a offert) et je dois dire qu’il me tente plus tout de même ! 🙂 Je ne suis pas hyper motivé pour lire 50 Nuances de Grey ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s