La machine à écrire la mort, textes recueillis par Matthew Bennardo, Ryan North et David Malki!

La machine à écrire la mort
Textes recueillis par Matthew Bennardo, Ryan North et David Malki!
(Editions Fleuve Noir)
Sorti en octobre 2012
509 pages
20,90€

Résumé :

Elle est capable de prédire la façon dont vous allez mourir à partir d’un simple échantillon de votre sang. Elle ne se trompe jamais. Mais elle sait aussi manier l’ironie avec un sadisme inouï. Elle, c’est la Machine de la Mort. Celle, qui, depuis son invention il y a quelques années, a bouleversé la face du monde. D’un simple mot imprimé sur un morceau de carton, elle délivre sa sentence :« cancer », « amande », « accident », « piano »… Outil de pression pour les patrons qui ne souhaitent pas garder des employés destinés à mourir d’une overdose, instrument politique pour évincer son concurrent, critère sélectif pour choisir son mari ou ses amis à l’école (il faut avouer que certaines morts sont beaucoup plus cool que d’autres), la Machine soumet tout le monde à la même tyrannie. Celle du savoir défendu. Car s’il est bien une chose difficile, c’est de continuer à vivre quand on connaît la fin, de faire confiance à ses amis quand on sait qu’on finira assassiné, de s’acharner à vouloir déjouer la fatalité… Alors, invention de génie ou malédiction pour l’humanité ? À vous de trancher avec ces 34 chroniques de morts annoncées.

Critique :

–  La machine à écrire la mort est un recueil de nouvelles partant d’une même idée. Une machine pouvant prédire votre mort a été créée. Vous insérez votre doigt, la machine prélève une goutte de sang et une petite carte sort. Un ou plusieurs mots sont inscrits dessus. Cela peut être « Cancer », « Amande », « Tué par Daniel », etc… Tout le monde peut utiliser cette machine qui est implantée dans les centres commerciaux, les magasins, les cabinets de médecins… Un concours a été organisé et 34 nouvelles en ont découlé.

Je précise, ce n’est pas un livre d’horreurs ! Oui, certaines nouvelles sont assez macabres mais ce n’est pas le but recherché. En effet, la machine a de l’humour. Oui, vous avez bien lu, de l’humour ! Par exemple mourir de « vieillesse » peut aussi bien signifier mourir vieux que de se faire tuer par un vieillard lors d’un cambriolage qui tourne mal. Elle joue souvent avec le double sens des mots.

Les nouvelles sont toutes différentes. Des humours de différents degrés, de l’ironie, des retournements de situation, des fins ouvertes et bien d’autres ! J’ai passé un bon moment avec La machine à écrire la mort. Plein de personnages sont mis en scène, des adolescents, des hommes, des femmes, des personnes âgées. Les auteurs ont eu de très bonnes idées, ils ont envisagé beaucoup de conséquences avec cette machine mortelle.

Et vous, voudriez-vous connaître les causes de votre mort ?

En attendant, rendez-vous sur le site officiel pour tester la machine !                                                                                                                                                                                                                             Cassandre

Publicités

Une réflexion sur “La machine à écrire la mort, textes recueillis par Matthew Bennardo, Ryan North et David Malki!

  1. ça me donne bien envie de lire ce livre. J’ai testé la machine de la mort sur le site officiel. Je trouve ça assez marrant 🙂
    Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s