C’est mon premier jour d’école… tous les jours ! de R. L. Stine

C’est mon premier jour d’école… tous les jours !
de R. L. Stine
(Editions Michel Lafon)
Sorti en août 2012
205 pages
7,95€

Résumé :
Le jour de la rentrée, Artie tombe du lit et se cogne la tête. Dur. Il dit à sa mère qu’il a des vertiges et elle lui répond : « Tu es juste inquiet car c’est ton premier jour d’école. »
Au petit déjeuner, son jeune frère Eddie lui renverse du sirop sur la tête. Trop tard pour se laver. Artie part à l’école avec les cheveux poisseux. Sur le chemin, il trébuche dans une fl aque d’eau et trempe son pantalon – on dirait qu’il s’est fait pipi dessus. Ce n’est pas seulement le premier jour, c’est aussi le pire jour d’école qui soit.
Le lendemain, Artie tombe du lit et se cogne la tête. Dur. Il dit à sa mère qu’il a des vertiges et elle lui répond : « Tu es juste inquiet car c’est ton premier jour d’école. »
Horreur ! Aujourd’hui est identique à hier. Comment Artie pourra-t-il se sortir de ce cycle infernal avant que ne recommence son premier jour d’école… pour toujours ?

Critique :
– En voyant que l’auteur était R. L. Stine, vous vous êtes dit « tiens, je le connais ! ». En tous cas, ça a été ma réaction. Et puis, je me suis rappelé qu’il s’agissait de l’auteur de la célèbre série Chair de Poule, éditée par Bayard. Le titre de ce livre m’a d’ailleurs fait penser à un autre titre paru chez Bayard mais dans la collection Délires : Piégé le jour de la rentrée de Todd Strasser. Bref, j’ai eu envie de replonger en enfance car ce genre de livres me rappelle de très bons souvenirs.

Tout débute le matin de la rentrée pour Artie qui va découvrir sa nouvelle école. A peine réveillé que les catastrophes s’enchaînent. Entre le sirop pour les gaufres qui atterrit dans ses cheveux et le manque de temps pour les laver, le camion qui roule dans une flaque et l’éclabousse par la même occasion, tout commence mal. Lui qui voulait se faire des amis et donner une bonne impression, c’est mal parti. Et lorsqu’il arrive à l’école, la situation ne cesse d’empirer. Comme l’explique le résumé, il va se réveiller le lendemain et… ce sera encore la rentrée ! Faille spatio-temporelle ? Cauchemar ? Que se passe-t-il réellement ?

On rentre dans l’histoire dès le début du livre. Artie s’adresse à nous et ce garçon de onze ans est plaisant. J’ai aimé sa façon de parler et ses répliques sont parfois drôles malgré la situation. Les péripéties s’enchaînent et on ne cesse de se demander « pourquoi ? ». Tout devient de plus en plus étrange jusqu’au dénouement totalement inattendu pour ma part !

C’est un livre de poche de 200 pages environ et on peut le dévorer en seulement deux heures je pense. Dans la même lignée que la série Chair de Poule, il conviendra dès 8 ou 9 ans à mon avis. Toutefois, pour ceux qui veulent replonger en enfance comme moi, vous ne serez pas déçus c’est certain !

Cassandre

« Qu’y a-t-il de pire qu’aujourd’hui? Voyons… Imaginez que vous ayez un rendez-vous chez le dentiste. Le dentiste doit percer un énorme trou dans une de vos dents. Et il perce, il perce, sans s’arrêter. Comme ça, pendant des heures. Imaginez ce que vous ressentez. Le dentiste ne prend pas un seul instant pour souffler. Il continue de percer, percer, de faire un trou toujours plus profond, jusqu’à atteindre votre cervelle. Vous l’avez senti? Vous l’avez imaginé? Eh bien, ma journée a été pire que ça. Bien pire. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s